Derniers Achats

Les achats et les dons (pour rendre hommage et remercier mes gentils donateurs)

Puisque je vous fais part de mes retours de vide-greniers (dont le dernier en date se trouve ici) pourquoi ne pas faire comme les autres blogueurs et vous faire profitez également de mes derniers achats. Finalement, l’activité est trés similaire, trouver la perle rare au milieu d’un bordel sans nom.

Je ne suis pas ce que l’on appelle à proprement parlé un acheteur compulsif,  et surtout pas en Rétro. Mon adorable femme est là pour me rappeler que « mes vieilleries ne sont pas une priorité », et quand elle est très fâchée suite à un achat un peu trop onéreux, elle rajoutera généralement : »tu m’soules avec tes mer… »

Nonobstant les humeurs de ma douce dulcinée, de temps en temps je farfouille les forums et les sites de ventes en ligne pour y chercher le jeu rétro qui me tend les bras, ou qui me fait son regard attristé, me suppliant de l’ajouter au panier :

Poté

Même s’il est vrai qu’il est de plus en plus difficile de trouver des affaires à faire sans se faire avoir – c’est dure à dire hein – il demeure quelques havres de paix ou le rétro à encore une cote raisonnable.

Condamnez cette hérésie : Secret of Mana CIB (complet in boîte) pour la somme rocambolesque de 450 €. Par pitié, ne cliquez pas sur « Achat Immédiat » vous contribueriez à sur-évaluer d’avantage les objets de nos désires – ou alors c’est pour me faire un cadeau et là, n’hésitez pas une seconde.

D’autres sont prêts à dépenser 2 mois de salaires, 99 000 €,  pour une pièce certes rare, mais qui ne devrait pas excéder 30 € –  j’aurais au moins pu me l’acheter – mais ce type de pièce ne m’intéresse pas.
Moi je suis un fétichiste, un fétichiste de la boite, un adorateur du CIB (cf plus haut), un maniac du fascicule, au point d’en dénigrer un jeu rare mais en loose (Pour les néophytes il s’agit du terme utilisé pour la cartouche simple, sans boite ni livret). Le jeu seul n’est qu’une sous acquisition dénuée de sens. J’achète un jeu en loose quand je n’ai rien de mieux à me mettre sous la dent. La loose c’est pour les losers {louzer’s} !

Mais trêve de transgression, revenons au sujet : le dit achat compulsif.
Je me promenais sur internet durant ma pose déjeuner à … 17H12 … oui, en plein après-midi, à mon poste de travail (toi, collègue qui lis ces lignes -CM- si tu me balances, je saurais que c’est toi). En me baladant, donc, je suis tombé sur un vendeur Ebay qui vendait (sans déc’ !) des jeux (Non?!) pas cher (Ohhh!).
La particularité de ces jeux est qu’ils proviennent du Japon, et sont, a priori bien plus commun que chez nous, d’où leur relative accessibilité. Mais vous allez me dire : « tu parles japonnais toi maintenant », oh grand-dieu non, j’ai déjà suffisamment de mal avec la langue de Molière, pour pas aller m’enquiquiner à apprendre la langue d’Iwata (- « c’est qui? » – « laisse tombé surement un sumo célèbre ») .

Il n’est point nécessaire de connaitre la langue pour en apprécier les mets.
Paz

Ouais enfin au bout d’une demi heure sur un RPG (jeu de rôle avec plein plein de dialogues) on déchante vite … Mais c’est un autre débat, nul besoin sur des jeux classiques de connaitre le dialecte. Et c’est comme ça que j’ai acheté 5 nouveaux jeux, dont 4 RPG  …

Batman&robin

 

A ce moment là, comme tout bon blogueur, je suis sensé prendre des photos du carton qui est arrivé, vous montrer comment je découpe le scotch avec mes beaux ciseaux,  et je finis avec un selfy, la larme à l’œil, ému.
Mais que-néni, il n’en est rien, puisque lorsque je suis rentré du travail, tard (oui souvenez-vous, si à 17H12 je glande, faut que je rattrape aprés – faut pas déconner), les jeux étaient déballés, posés sauvagement sur le meuble de la cuisine sans dessus-dessous, et d’entendre ma tendre épouse – la même que plus haut – « Tiens t’as reçu un colis, comme je savais pas ce que c’était, j’ai ouvert », pour finir par un « Combien ça t’a coûté ?! », accusateur …

Nous y voila, enfin ! Aprés un roman de 200 lignes, je m’apprête à vous montrer mes achats. En même temps c’est un peu comme un mode d’emploi pour un radio réveil, personne ne lira jusque là, alors je peux raconter n’importe quoi.

On commence par du Super Famicom, avec ce SD Gundam Gaiden : Knight Gundam Monogatari (Enfin j’imagine que c’est ce qui est écrit sur la boîte). Pas encore testé, mais j’ai quelques bons souvenirs de la série des SD Gundam.

SD_gundam_gaiden

Ensuite, on attaque avec Front Mission, toujours SFC, de chez Squaresoft. Notez ici que vous avez une parfaite illustration du CIB – Complet In sa Boîte d’origine – il y a même le plastique pour protéger la cartouche ! J’aime. front_mission

Ensuite, et suite à mon article Back to the time, au cours duquel j’en avais appris un peu plus au sujet de la Dremcast, j’ai voulu en profiter pour faire l’acquisition de quelques titres phares comme ce Virtua Fighter 3 TB, célèbre série de jeux de combats sortie en même temps que la console au japon.

virtua_fighter 3tb

Egalement ce petit Phantasy Star Online – en n’espérant que le « online » ne soit pas obligatoire, sinon je ne pourrais même pas le tester, dans la mesure ou les serveurs ont du fermer depuis longtemps.

ps_online

 

Et enfin, LE titre qu’apparemment on se doit de posséder sur cette console, et que je n’ai jamais testé (Bouhh ! la honte !) : Shenmue. Et là, en Jap, ça va être coton.

shenmue

 

Tout est arrivé dans un colis soigné, et le vendeur m’a même transmis en cadeau bonus ceci, me demander pas ce qu’est le second jeu, je n’en est aucune idée pour le moment.

bonux

 

Si vous cherchez comme moi ce genre d’article, je vous recommande chaudement ce vendeur : Street-of-game

J’ai fait un autre achat, le lendemain, toujours sur Ebay, mais je vous en reparlerai une fois celui-ci arrivé, et surtout, n’en parlez pas à ma femme !